Par sarthetourisme, le 12 janvier 2024
Temps de lecture : 4 min

La fréquentation touristique* pendant les vacances de Noël 2023 (23 décembre – 7 janvier) a été importante dans le Département de la Sarthe. 672 000 nuitées touristiques ** marchandes et non-marchandes ont été observées durant la période. Un pic de fréquentation a été observé dans la nuit du 24 au 25 décembre avec plus de 100 000 nuitées touristiques.

D’où viennent les visiteurs français ?

547 000 des nuitées touristiques sont d’origine française.
La clientèle provient majoritairement d’Île-de-France (30 %) suivi des Pays de la Loire (15 %). Viennent ensuite la Bretagne (8 %), la Normandie (8 %) et le Centre-Val-de-Loire (8 %).

Ile-de-France16209330%
Pays de la Loire8409415%
Bretagne434188%
Normandie434088%
Centre Val de Loire422798%
Sources : Flux Vision – Orange Business / Sarthe Tourisme

D’où viennent les visiteurs étrangers ?

La Sarthe attire aussi au-delà des frontières de l’Hexagone pendant cette période : 125 000 nuitées touristiques proviennent de la clientèle étrangère. La clientèle anglaise, comme à son habitude, figure en tête (9 %), suivi de la clientèle allemande (7 %) et, plus surprenant, de la clientèle étatsunienne (7 %). Le top 5 est complété par la clientèle belge (6 %) et suisse (5 %).

Royaume-Uni111169%
Allemagne90777%
États-Unis87937%
Belgique73236%
Suisse64545%
Pays-Bas53734%
Espagne52094%
Canada33103%
Suède22592%
Italie21552%
Sources : Flux Vision – Orange Business / Sarthe Tourisme

Les meublés de tourisme font le plein

Les vacances de Noël ont été bénéfiques aux meublés de tourisme (gîtes, locations entre particuliers, chambre d’hôtes…).

La marque Gîtes de France a enregistré un taux de remplissage de 77 % pendant la période, soit 5 % de plus que l’année précédente. « La totalité des Gîtes de France de plus de 6 personnes étaient réservés pendant les vacances », observe Virginie Hardonnière, directrice de Gîtes de France Sarthe. Un chiffre qui peut s’expliquer par cette période de fête, propice aux regroupements familiaux et de groupe d’amis. Même constat avec les locations entre particuliers (Booking, Airbnb…). 37 481 nuits**** ont été réservées au cours du mois, soit 18 % de plus qu’en 2022. Cela a généré un chiffre d’affaires de plus de 5 900 000 euros (+ 42 % par rapport à décembre 2022) avec un prix moyen de 158 euros par nuit réservée.

Les chiffres de l’hôtellerie

Dans l’attente des chiffres officiels de l’INSEE, le mois de décembre dans l’hôtellerie en Sarthe est traditionnellement un mois où la fréquentation touristique est moins importante. À titre d’exemple, en décembre 2022 on enregistrait 53 092 nuitées touristiques dans les hôtels sarthois.

« Les vacances de Noël sont propices aux retrouvailles familiales. Les chiffres montrent que de nombreuses nuitées sont concentrées autour des 24 décembre et du 31 décembre (167 000 nuitées touristiques). Le retour des Sarthois sur leur terre d’origine et l’accessibilité du département, au cœur du quart nord-ouest de l’Hexagone, expliquent en partie ces bons chiffres. L’autre bonne nouvelle c’est la présence importante des étrangers pendant les fêtes ».
Véronique Rivron, Vice-présidente du Département de la Sarthe et Présidente de Sarthe Tourisme


* Sources : Flux Vision – Orange Business / Sarthe Tourisme
*** Sources : Liwango / Sarthe Tourisme

** le nombre de nuitées touristiques correspond au nombre de nuit d’occupation combiné au nombre de personnes hébergées. Il est en cela, plus proche de la réalité du terrain que l’indicateur « nombre de nuits » ci-dessous.

La notion de nuitée marchande ou non marchande renvoie au caractère de l’hébergement :
– Hébergement marchand : tous les hébergements donnant lieu à une rémunération (hôtel, chambre d’hôtes, gîte, camping…).
– Hébergement non-marchand : tous les hébergements ne donnant pas lieu à une rémunération (résidence secondaire, hébergement chez les parents, les amis…).

**** le nombre de nuits réservées indique seulement le nombre de nuit d’occupation d’un client par hébergement, qu’il soit seul, en famille ou entre amis. Il ne correspond pas au nombre de personne dans l’hébergement.

Auteur

sarthetourisme

Thématiques