21 juin. 2022

Flexibilité et imagination : les maîtres mots des actions de Sarthe Tourisme en 2021.

Lors de son Assemblée Générale, le 21 juin, Sarthe Tourisme a présenté le bilan de ses actions entreprises en 2021. Face à la crise liée à l’épidémie de Covid-19, l’équipe de Sarthe Tourisme a adopté un mode de travail flexible et créatif pour coller au mieux à l’instabilité du moment. L’agence a lancé des actions de soutien imposées par l’agenda sanitaire, mais aussi des actions de fonds afin de préparer l’avenir du secteur en proie à de profondes mutations et de nombreux défis à relever.

En 2021, la stratégie de développement de l’offre s’est maintenue. Sarthe Tourisme a ainsi accompagné 15 projets (114 projets depuis 2017) pour un investissement de 2,145 millions d’euros (58 millions d’euros sur 4 ans). Malgré la crise, le secteur touristique sur le département montre une vraie résilience. Des professionnels n’ont pas hésité à investir ou à créer de nouvelles offres (restaurants Maison du Gasseau, camping de Malicorne et de Bessé-sur-Braye, création de tiny houses…).

Sarthe Tourisme, œuvre pour la transition écologique. Mandatée par l’ADEME pour déployer le Fonds Tourisme Durable, Sarthe Tourisme aide les professionnels du secteur à effectuer leur transition écologique. 20 diagnostics ont pu ainsi être réalisés et 4 projets ont pu être soutenus financièrement. Cet accompagnement se poursuit en 2022.

L’agence a poursuivi le développement de l’itinérance douce et des infrastructures liées à cette pratique.
La Vélobuissonnière, en partenariat avec tous les EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) concernés par l’itinéraires (offices de tourisme, pays…) et les 3 départements concernés (Orne, Sarthe et Maine-et-Loire) est une véloroute de 253 km entre Alençon et Saumur (en traversant toute la Sarthe) connaissant un bel essor et reliant les grands itinéraires de l’Ouest (Loire à Vélo, La Véloscénie, La Vélo Francette).
Les Rivières de l’Ouest, en partenariat avec les départements du Maine-et-Loire et de la Mayenne ont été lancées avec comme objectif de devenir l’une des plus grandes destinations fluviales en France.

La Sarthe est de plus en plus présente sur les médias en ligne et print. En 2021 près de 200 reportages ont été réalisés sur le tourisme en Sarthe dans la presse locale, nationale et internationale. France 2, The Telegraph, Le Figaro, Géo et de nombreux blogs ont relayé les qualités de l’accueil et des expériences à vivre sur le territoire.

Sarthe Tourisme sort un nouveau site internet.
En fin d’année 2021, l’agence a travaillé sur un nouveau site internet de destination (mis en ligne en mai 2022). Mobile first (à destination des mobinautes en priorité), fluide, rapide et simple d’utilisation, le site internet permet aux internautes d’organiser plus facilement leur séjour jusqu’à la réservation en ligne.  Les contenus éditorialisés permettent aux visiteurs de saisir l’authenticité de la destination.

Une campagne nationale pour soutenir le secteur.
Comme en 2020, le Conseil départemental de la Sarthe et Sarthe Tourisme ont lancé pour la 2e année une campagne nationale sous la bannière Sarthe Explorer. Cette campagne diffusée sur les replays de France Télévision, sur France 3 Région, en affichage publicitaire et sur la presse généraliste (Le Point, Le Figaro, Le Parisien, La Libre Essentielle en Belgique) a touché près de 6 millions de français et belges habitant sur le ¼ nord-ouest du pays et dans la Belgique francophone.

 

Télécharger le rapport d'activité complet