camping de loué emilien leroy
18 juin. 2019

Emilien Leroy a repris le camping à la fin du mois de mai avec de nouvelles ambitions

Entre la Vègre et la piscine municipale, dans un beau parc paysager, le camping La Sittelle à Loué est placé idéalement pour que les campeurs passent un agréable moment.

Emilien Leroy, 33 ans, déjà gérant du camping de Marigné-Laillé, a racheté le fonds de commerce de La Sittelle le 28 mai dernier après avoir lu une annonce sur le site internet de Sarthe Tourisme spécialisé dans les offres immobilières liées au secteur, Solimmo Tourisme.

Emilien, qui ambitionne de dynamiser le camping , a commencé par dépoussiérer et rééquiper les 10 chalets pouvant accueillir entre 4 et 6 personnes. Les 14 emplacements pour les tentes, camping car ou mobile home, ont été préparés pour accueillir les vacanciers.

« Le site a beaucoup d’avantages : une piscine à proximité (elle est accessible par le camping NDLR), un beau parc avec un city stade, de nombreux terrains de pétanque, le tout géré par la Ville de Loué » nous explique-t-il.  Les résidents du camping auront d’ailleurs des tarifs avantageux pour profiter de la piscine. « Nos clients pourront profiter de la piscine pour 3 euros la journée au lieu de 4 euros et pourront aller et venir sans devoir repayer l’entrée » ajoute-t-il.
La présence de la Vègre tout au long du camping en fait également un lieu recherché pour la pêche aux blancs et aux carnassiers. Un emplacement pêche est même accessible aux personnes à mobilité réduite.

Un autre avantage est la présence d’un bar à l’entrée du camping. « Je prévois d’y organiser de nombreuses animations. Des concerts, des tournois intergénérationnels de Mario Kart (avec des consoles de jeu vintages et modernes)… Je mets aussi à disposition des jeux de société, jeux de cartes pour nos clients. »

Une liste de services vient compléter l’offre : location de vélo et de canoë, Wifi au bar, petits déjeuners, douches et laverie.

Acheté le 28 mai dernier, le camping sera prêt à accueillir les vacanciers dès le début de la saison touristique. « Nous avons encore pas mal de travail, notamment en termes de communication. Nous avons refait notre site internet et nous allons nous mettre sur les plateformes de type Booking.com, indispensable pour des activités comme la nôtre ».

Tags: