25 mar. 2020

Le tourisme est l'un des secteurs les plus touchés par la crise du Covid-19.

Sarthe Tourisme donne la parole aux professionnels du secteur pour qu'ils nous racontent ce qu'ils vivent quotidiennement, leurs besoins, leurs doutes mais aussi leurs espoirs et parfois leurs solutions.

Maxime Thomas, chef du restaurant Le Lucé au château-hôtel du Grand Lucé, a bien voulu répondre à nos questions.

 

Comment êtes-vous impacté par l'épidémie de Covid-19 ?

Nous avons fermé samedi soir comme tous les restaurants. Les réservations de l'hôtel (le château hôtel du Grand Lucé ndlr) ont chuté dès l'annonce du président américain Donald Trump de fermer les frontières avec l'Europe pour 30 jours (le 11 mars dernier ndlr). Le mois d'avril allait être très bon. En 72 heures, nous avons perdu la totalité de nos réservations pour le mois d'avril.

 

Quelles mesures avez-vous prises depuis le début du confinement ?

Comme nous travaillons essentiellement avec des produits frais, nous n'avons pas beaucoup de stock et donc pas beaucoup à jeter. Heureusement ! Nous avons partagé les aliments restant avec l'ensemble du personnel. Nous avons fait de même avec les produits de notre potager qui devait être récoltés. Nous avons ensuite envoyé une demande d'activité partielle. Pour le moment nous n'avons pas de réponses. Normalement cela devrait fonctionner mais nous n'avons pas de certitudes. Le directeur de l'hôtel est resté confiné au château. Quelques jardiniers bénévoles viennent faire l'essentiel : la tonte de la pelouse et de la haie.

 

Comment occupez-vous vos journées ?

Depuis samedi soir, à la fermeture, je suis sur des tâches administratives, des fiches techniques et des fiches recettes pour nos plats à venir sur la carte.

 

Comment envisagez-vous la reprise ?

Avant la crise, nous avions prévu de faire notre recrutement pour la saison dans les semaines à venir. Nous avons tout mis en stand-by. Ce qui nous rassure, c'est que nous ne sommes pas tout seul dans cette situation. Il ne devrait pas y avoir de problème pour recruter à la reprise. Nous espérons surtout que les clients vont revenir. Au niveau du restaurant, nous avions prévu de faire venir les médias locaux, de la Sarthe et de la Touraine. Nous allons reporter et planifier cela après la crise. Nous comptons jouer essentiellement sur la clientèle française et locale pour repartir.

 

 

Sarthe Tourisme est mobilisée pour répondre à toutes vos questions en ce temps de crise. Contactez-nous via cette adresse email : 

covid19@sarthetourisme.com