étude marketing véloroute 44
14 mai. 2020

Ce sont les propres mots du Premier ministre, Edouard Philippe, à l'issue du comité interministériel du tourisme qui s'est déroulé ce matin.

"Sous réserve de l'évolution de l'épidémie" et de "restrictions très localisées", les Français "pourront partir en vacances en France" aux mois de juillet et d'août, a annoncé Edouard Philippe. Pour préparer les vacances, le chef du gouvernement assure que "les Français peuvent prendre leurs réservations" et ce grâce à "l'engagement des professionnels du tourisme" qui promettent un "remboursement intégral en cas d'annulations liées au coronavirus" de ces nouvelles réservations. Edouard Philippe – 14 mai 2020

 

Parmi les principales annonces de ce comité, nous pouvons retenir: 

- la mise en place d'une campagne de communication portée par Atout France "Cet été je visite la France" dès juin 2020. 

- Les cafés et restaurants pourront rouvrir dès le début de juin dans les départements "verts" si les conditions sanitaires le permettent.

- La date de réouverture des principaux secteurs touristiques, et notamment des secteurs pour lesquels des restrictions ont été adoptées, sera fixée dans la semaine du 25 mai.

- Les entreprises du tourisme pourront recourir à l'activité partielle jusqu'à la fin du mois de septembre 2020. 

- Le fonds de solidarité restera accessible aux entreprises des  secteurs cafés, hôtels, restaurants, tourisme, événementiel, culture et sport jusqu’à fin 2020.

- Une exonération de cotisations sociales s’appliquera aux très petites entreprises (TPE) et aux petites et moyennes entreprises (PME) du tourisme pendant la période de fermeture ou de très faible activité, au moins de mars à juin.

- Un prêt garanti par l’État (PGE) « saison » sera mis en place : ses conditions seront plus favorables que le PGE classique avec un plafond plus élevé (alors qu’aujourd’hui le prêt est plafonné à 25 % du chiffre d’affaires 2019, le plafond du « PGE saison » sera porté au 3 meilleurs mois de l’année 2019 — ce qui pour des entreprises saisonnières fait une grande différence.

- Les loyers et redevances d’occupation du domaine public dus aux bailleurs nationaux (État et opérateurs) seront annulés pour les TPE et PME du secteur du tourisme et de l’événementiel sportif pour la période de fermeture administrative.

- Les banques pourront accorder un report des échéances de crédit allant jusqu’à 12 mois (contre 6 mois actuellement) aux petites et moyennes entreprises du secteur.

- Le plafond journalier des tickets restaurants sera augmenté de 19 à 38 € et leur utilisation sera autorisée les week-ends et jours fériés, à partir de leur date de réouverture et jusqu’à la fin de l’année 2020 et uniquement dans les restaurants. 

 

Edouard Philippe a également annoncé 3 milliards d’euros d’investissements pour accompagner la reprise et la transformation du secteur: 

- le prêt Tourisme proposé par Bpifrance sera renforcé, pour atteindre 1 milliard d’euros.

- Mobilisation d’environ 500 millions d’euros de ressources du Groupe Caisse des Dépôts pour offrir des prêts de court et long terme.

- Plus de 1,3 milliard d’euros sera investi en fonds propres par la Banque des Territoires et Bpifrance dans le secteur du tourisme, pour un effet attendu en matière d’investissement de 6,7 milliards d'euros.

 

Télécharger le dossier de presse complet