31 jan. 2021

Clara Feldmanstern, cheffe de culture à l'Abbaye Royale de l'Épau, est notre ambassadrice du mois de janvier.

Qui êtes-vous ?
Je m’appelle Clara, je suis née à New-York et ai grandi là-bas. Aujourd’hui je suis en Sarthe mais je suis arrivée en France il y a dix ans. J’ai une formation plutôt botanique horticole à la base et ai travaillé dans des jardins publics et botaniques aux Etats-Unis. Une fois en France, j’ai repris des études pour m’orienter plus vers l’agriculture et je me suis installée en agriculture biologique en maraichage et arboriculture.  J’ai travaillé dans plusieurs endroits différents comme les jardins urbains, notamment avec des enfants et je fais également partie de groupes de bénévoles pour l’entretien de jardins aux Etats-Unis. L’offre publiée pour l’Abbaye Royale de l’Épau m’a séduite et aujourd’hui je me focalise plus sur le mélange de l’agréable et de l’utile ; des espaces agréables à vivre avec un esthétisme, des espaces où l’on peut cheminer et se cacher mais également remplis de différentes plantes comestibles, que l’on peut découvrir en cuisine. J’aime mélanger des plantes sauvages de différentes couleurs et textures.

Pourquoi avoir rejoint le club ?
J’ai vécu dans pas mal d’endroits en France et certains de mes amis me taquinent en me disant que je connais mieux la France qu’eux. Quand j’ai accepté le poste ici, j’étais dans le Sud de la France et je me suis dit « Oh la la, la Sarthe, je remonte dans le Nord ! » (ndlr : sourire). Finalement, j’ai été surprise car le climat reste tempéré et j’aime la diversité des paysages que l’on trouve en Sarthe ; j’aime bien la randonnée et ici on peut se balader dans des lieux où il n’y a que du sable, où l’on se croirait dans les landes et d’autres très argileux. J’avais peur de revenir en ville et en fait Le Mans est, je trouve, une ville de bonne taille, toute proche de la campagne et proposant pas mal d’activités. Et les gens sont aussi sympas ici ! J’ai accepté de rejoindre le Club des Ambassadeurs de la Sarthe car l’idée de promouvoir la Sarthe et Le Mans me plaisait et c’est ce que je fais déjà auprès de mes amis.

Quelle est votre action ?
Le Département souhaitait créer des jardins utilisant la permaculture à l’Abbaye Royale de l’Épau.  L’idée était aussi de redonner au lieu un potager, comme cela existait dans la tradition monastique. Les moines s’installaient dans des zones marécageuses où ils drainaient des terres et rendaient la terre arable. Le potager de l’époque était installé derrière le dortoir des Moines, mais un emplacement plus ensoleillé a été choisi aujourd’hui, celui-ci permettant également aux visiteurs de s’écarter un peu des bâtiments et de découvrir  le lieu depuis un autre cadre.

Un des axes du projet était de fournir pour le café ce qui est le cas aujourd’hui. Les légumes sont transformés sur le site et peuvent être également utilisés dans le cadre d’évènements.

Ce potager a donc plusieurs intérêts ; esthétique, historique, mais également pédagogique.

 

Voir les Ambassadeurs en action