29 mar. 2022

Sonia Servant et Franck Lassechere ont pris les commandes fin février. Nous les avons rencontrés.

Sonia Servant et Franck Lassechere ont décidé de changer de vie suite à l’épidémie de COVID-19. Après avoir tenu, chacun de leur côté, des commerces saisonniers de prêt-à-porter à Saint-Gilles-Croix-de-vie et aux Sables-d’Olonnes, Sonia et Franck ont repris l’hôtel-restaurant Le Védaquais à Vaas. Ils répondent à nos questions.

 

Pourquoi reprendre l’hôtel-restaurant Le Védaquais ?

Sonia Servant : étant originaire d’un petit bourg sarthois de 200 habitants (à côté de Sablé-sur-Sarthe), au départ, nous ne voulions reprendre, Franck et moi, qu’un hôtel en zone rurale. Franck a découvert une annonce sur Le Védaquais. Nous l’avons visité et avons eu un coup de cœur pour le village de Vaas et pour l’établissement.

Franck Lassechere : nous ne travaillions qu’en saison puisque nous ne proposions que des vêtements d’été. Nous voulions avoir quelque chose de plus régulier. N’étant pas un commerce « essentiel », nous avons eu le temps d’étudier notre projet pendant le confinement.

 

Quels sont les spécificités de l’hôtel-restaurant ?

Sonia Servant : L’hôtel est constitué de deux bâtiments comportant 12 chambres (2 singles, 8 doubles dont une PMR, 2 triples), une salle de restaurant de 50 couverts. À l’arrière, nous avons également une terrasse d’une vingtaine de couverts.

 

Quels sont vos projets et qu’avez-vous modifié ?

Franck Lassechere : La partie hôtel est un Logis 3 étoiles avec l’appellation « Cosy » qui implique le respect de certaines normes. Pour conserver nos 3 étoiles, nous avons remis l’hôtel aux normes (literie, mise à disposition gratuitement de savon et de bouteilles d’eau). Nous avons ajouté sur le premier bâtiment la climatisation. C’était un des points négatifs qui ressortaient dans les commentaires sur internet.

Sonia Servant : Nous agencerons aussi la terrasse à l’avant permettant de recevoir une vingtaine de personnes, notamment pour les clients de l’après-midi.

Franck Lassechere : Nous sommes en train de racheter également l’un des bâtiments voisins de l’hôtel. Nous y ferons 4 chambres supplémentaires qui devraient être prêtes en octobre-novembre 2022 puis nous développerons une salle de réception.

 

Quelle cuisine proposez-vous ?

Franck Lassechere : Nous partons sur la base d’un plat du jour comprenant plat principal, dessert et un verre de vin ou de jus de fruits. Nous proposons une cuisine traditionnelle avec uniquement des produits frais : brochettes de bœuf, terrine de foie de volaille, les samoussas au chèvre rôti, velouté aux cèpes… Notre plat signature, c’est le carré d’agneau au jus de thym et romarin avec des pommes Pont-Neuf.

 

Quelle clientèle recevez-vous ?

Sonia Servant : La journée, ce sont plutôt des travailleurs et des commerciaux. Le soir et le week-end, c’est une clientèle locale ou des familles. Nous nous sommes renseignés en amont et il semblerait que la clientèle touristique est assez importante en saison (avril à septembre). Il y a aussi bien des familles, avec le Zoo de La Flèche et le château du Lude, que des gens de passage qui s’arrêtent pour la nuit. Nous aurons peu de long séjour mais plutôt des séjours de 2 à 3 jours maximum.

L’hôtel-restaurant Le Védaquais a été accompagné collectivement par la Mairie de Vaas, la Communauté de communes Sud Sarthe, Initiative Sarthe et Sarthe Tourisme.

 

Découvrir l'hôtel-restaurant Le Védaquais